Accessoires

Comment choisir son tapis de yoga

Le tapis de yoga représente votre espace personnel lors de la pratique du yoga.
Il vous permet de rendre vos postures (asanas) plus confortables mais également plus sûres. Avoir son propre tapis est mieux que d’utiliser ceux prêtés lors des cours d’un point de vue hygiénique.

Parmi les critères importants la matière, l’épaisseur ou encore les dimensions. Mais il y a également et surtout son adhérence.

Un tapis de yoga doit être antidérapant, que vous débutiez ou que vous soyez un yogi confirmé.

L’épaisseur, les matières à privilégier et quelques conseils pour l’entretien sont des points importants.

Épaisseur

L’idéal est entre 4 et 6 mm. Les tapis trop fins s’avèrent souvent inconfortables pour les muscles, tandis que les trop épais peuvent déséquilibrer lors de vos asanas.
Les tapis épais peuvent être conseillés pour les femmes enceintes -> Yoga prénatal.

Antidérapant

Yoga intensif (hashtanga, vinyasa, power yoga…) ou doux (hatha yoga, yin yoga…) équipez vous d’un tapis qui vous permet d’avoir une adhérence optimale lors de votre pratique.
Cela vous évitera de glisser lors de certaines postures dû à la transpiration par exemple et vous remercierez votre tapis antidérapant si vous avez tendance à avoir les mains ou les pieds moites… ou pas. 

Pour votre confort et pour plus de sécurité, vous éviterez les chutes lors de vos séances.

Matières à privilégier

Les tapis en matières écologiques ou echo tech permettent de ne pas subir les effets néfastes des substances toxiques. Au contact de la peau, celles-ci pourraient s’infiltrer aisément dans le corps.

les tapis en PVC ont une excellente adhérence mais il est toxique pour votre santé.

Les tapis de yoga en caoutchouc naturel ou en Latex sont le must. Le caoutchouc naturel est en plus un matériau renouvelable, écologique, recyclable et biodégradable. 

Le tapis de yoga en caoutchouc naturel est recommandé pour la pratique de yoga intensif tel que l’Ashtanga ou le Vinyasa yoga. Vous trouverez lors de vos recherches des tapis de yoga naturel ayant la mention caoutchouc NRB. Vous pouvez acheter ce type de tapis car ils font parties de la gamme des tapis antidérapants.

Concernant les tapis en coton, certains spécialistes recommandent d’éviter, hormis pour les yogas traditionnels ou doux. Ces derniers sont trop moelleux et glissants, ce qui ne facilitent pas les changements de positions et influent sur notre stabilité.

Entretien

  • Roulez toujours le tapis avec le dessus du tapis tourné vers l’extérieur. Rouler en sens inverse peut endommager la surface du tapis.
  • Essuyez le dessus du tapis avec un chiffon en microfibre humidifié à l’eau tiède. Si vous utilisez une solution, appliquez-la d’abord sur le chiffon; ne l’appliquez pas directement sur le tapis.
  • Pour les tapis de type TPE: Choisissez un nettoyant pour tapis à base d’huile et non d’alcool ou un nettoyant à l’hamamélis pour entretenir la surface car un tapis de type TPE peut se dessécher avec le temps.
  • Nous recommandons d’utiliser une solution de savon sans huile ou de vinaigre et d’eau chaude. Le tapis n’est pas lavable en machine.
  • Pour protéger le dessus du tapis, essayez d’éviter d’avoir des lotions ou des bagues sur les mains ou les pieds.
  • Évitez les casiers ou les zones de rangement aux bords tranchants qui peuvent laisser une marque durable.

One Comment

  1. Pour un tapis tres fin (1 a m), preferez une matiere adherente  sur les deux faces, c’est important si vous voulez qu’il adhere au sol et a votre corps en meme temps. En revanche les plus fins correspondent aux tapis de voyage. Ils sont facilement transportables et sont parfois munis de sangle de transport. C’est donc souvent le deuxieme tapis du yogi qui lui permet de faire son exercice de yoga en toute circonstance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *